MI-F - Diatomite

Diatomite

La diatomite est une roche sédimentaire formée par l’accumulation de carapaces siliceuses d’algues unicellulaires microscopiques : les diatomées, des organismes qui vivent dans les eaux continentales, souvent des lacs volcaniques, et dans les eaux marines. A leur mort, leurs carapaces descendent lentement vers le fond et s’y accumulent jusqu’à former des roches légères, de couleur claire, d’une épaisseur qui peut dépasser 100 mètres. Le plus grand gisement mondial est Lompok en Californie, et la France exploite actuellement deux gisements de diatomites : Saint Bauzile en Ardèche, et Virargues dans le Cantal, tous deux formés dans d’anciens cratères volcaniques miocènes (entre 9 et 5 millions d’années), éteints et transformés en lacs. Ils produisent aux alentours de 100 000 t par an.

Les carapaces des diatomites sont très fines, rigides, et percées d’une myriade de micropores, une structure de « tamis » qui en font d’excellents supports de filtration pour les huiles, les vins, les bières et de nombreux autres liquides. Les diatomites sont aussi employées comme charge minérale dans les peintures, les papiers, les plastiques, et comme abrasif doux pour le polissage. Ses propriétés absorbantes lui confèrent en outre des usages dans le domaine du nettoyage et du dégraissage industriels.

Sources bibliographiques & Pour en savoir plus :
Fiches détaillées/ Diatomite/ LA SIM/ Jean-Michel Négroni
CARDINI Jean-Louis (octobre 2001), Les Terres à Diatomées, Congrès de l’Industrie Minérale de Clermont-Ferrand
Industrial Minerals Association Europe, Diatomite, Industrial minerals
KADERY Frederic L., Jr (1983), Diatomite, Industrial Minerals and Rocks (5th edition), S.J. Lefond. ed., Aime, New York, pp 677-708
ROCHIER Philippe (décembre 1995), Diatomite, Mémento roches et minéraux industriels

Ressources
Fermer

Ressources


La MI-F vous met à disposition des brochures, guides, et vidéos consultables en ligne.