MI-F - Micas et muscovite

Micas et muscovite

Les micas constituent une grande famille de minéraux et figurent parmi les minéraux les plus courants de la croûte terrestre avec le quartz et les feldspaths. Ils se rencontrent dans pratiquement tous les types de roches : les granites, les basaltes, les gneiss, les micaschistes (comme leur nom l’indique), et des roches détritiques comme les grès. Les micas se présentent en lamelles empilées, rappelant les mille-feuilles, de couleurs variées allant de noir (biotite) à incolore (muscovite), en passant par vert (chlorites), jaune et lilas (lépidolite) ou brun (phlogopite). La taille des lamelles habituellement millimétrique peut dépasser un mètre dans des roches granitiques particulières appelées pegmatites. La France produit presque 20 000 tonnes par an de mica en paillettes comme sous-produit de l’exploitation du kaolin (Ploemeur) et du feldspath (Étang-sur-Arroux).

Seul le mica potassique incolore, la muscovite, a de réels emplois industriels en tant que charge minérale dans les peintures, les enduits, les papiers peints et les matières plastiques, mais aussi en cosmétique grâce à son aspect esthétique : les paillettes de maquillage sont habituellement de la muscovite ultrafine et colorée. Sa structure feuilletée en fait un excellent isolant thermique, acoustique et électrique, d’où ses usages dans la fabrication des matériaux anti-feu, en remplacement de l’amiante, et comme isolant acoustique dans les automobiles. Le mica rose, le lépidolite, abondant dans le gisement de kaolin de Beauvoir, est un minerai potentiel de lithium.

Sources bibliographiques & Pour en savoir plus :
"Les Minéraux Industriels" Mines & Carrières supplément à novembre 1998 - page 116
"Panorama des activités minières en France en 1999" - page 17 et "2000"- page 45

Ressources
Fermer

Ressources


La MI-F vous met à disposition des brochures, guides, et vidéos consultables en ligne.